Créée en 2010, Le Cri de la Miette a développé un travail de recherche axé sur la marionnette à vue et sur table. Sept spectacles sont nés de cette recherche.

Depuis 2016, la rencontre avec le conte et la musique emmène la compagnie sur d’autres terrains artistiques. La marionnette est toujours présente, mais accompagnée. Deux créations métissées en sont nées.

Dans le même temps, Le Cri de la Miette invite le conte dans ses formes plus classiques à rejoindre son espace d’expression.

La compagnie reste attachée à des formes simples, épurées, tant dans la conception des décors que celle des marionnettes. Elle privilégie la proximité avec son public au travers de spectacles à jauge limitée.


✭ Agnès Bonnissol

Après des années de pratique au sein de troupes amateurs, elle a suivi de nombreux stages de théâtre et de marionnette auprès de professionnels : M. Bruzat/Théâtre de la Passerelle, Agnès Limbos/Cie Gare Centrale, Luc Dumont/Zézétique Théâtre, Abbi Patrix, Didier Kowarsky (conteurs), P. Conan/Cie Garin-Trousseboeuf, Ivan Pommet/Théâtre Mu.

Avec Ode Tridon, elle crée la compagnie Le Cri de la Miette et réalise sept spectacles. Elle continue aujourd’hui sa recherche sur la marionnette avec le collectif AREMA dans la région Occitanie.

Elle travaille depuis 2016 avec la conteuse et musicienne Estelle Cantala.

Depuis de nombreuses années, Agnès Bonnissol intervient dans des ateliers pédagogiques en milieu scolaire (primaire, secondaire, IMED, IRTS…).

Elle s’est formée de 2005 à 2009 au CRR de Perpignan dans la classe d’électro-acoustique et de création sonore de Denis Dufour et Jonathan Prager et continue d’y exercer sa pratique avec Lucie Prod’homme.


✭ Estelle Cantala

Amoureuse des mots comme des grandes étendues sauvages, Estelle raconte des histoires jusque sur les sentiers de montagne. Souvent loin des fièvres urbaines, toujours curieuse des différences, Estelle raconte ce que les rencontres lui offrent. Dans ses spectacles, elle intègre le mouvement et la musique (accordéon, chant), qui l’accompagnent depuis l’enfance.

De précieux outils, conseils, secrets et gouttes d’inspiration lui ont été confiés, notamment par Michel Hindenoch, Gigi Bigot, Catherine Beysard, Philippe Sizaire, Pepito Mateo, Didier Kowarsky (conte), Eugen Fat, Olivier Letellier (théâtre), Fernando Carillo, Claire Filmon, Farid Fairuz, Roger Méguin, Véronique Barrier (danse).

Estelle a travaillé avec l’association Fil d’Etoile et la compagnie ALMA (danse-théâtre) ; elle réalise actuellement de nouvelles créations avec Agnès Bonnissol (marionnettiste, comédienne), Jean Denux et Prêle Abelanet (musiciens) au sein de la Compagnie du Cri de la Miette. L’écriture occupe une place essentielle au coeur de ses engagements : poèmes, et récits de voyage (éditions Encres Vives, revues diverses), chansons, contes. Les contes roumains du Maramures feront l’objet d’un recueil illustré, à paraître en 2018 aux éditions du Jasmin.


Présents sur certains créations

✭ Le Grand ciel des Petits Mondes


 

✭ Prêle Abelanet

Musicienne multi-instrumentiste, Prêle Abelanet compose et joue depuis une douzaine d’années pour des spectacles destinés à la jeunesse et petite enfance, et a fait de nombreuses interventions en milieu scolaire. Elle a abordé le jazz au JAM de Montpellier et participe régulièrement à des projets d’improvisation, en perpétuelle exploration des possibilités du langage musical.
Prêle joue actuellement en tant que batteuse dans les groupes The Pneumatic Serenaders (blues rural) et Fougères (pop-folk song), et en tant qu’accordéoniste dans son groupe Cavale, qu’elle fonde en 2011 (« musique à imagination libre »), pour lequel elle compose, avec quatre musiciens qui vivent et font vivre avec elle leurs improvisations aux influences jazz, musique de film, rock, musique des Balkans. Leur troisième album Cimes est sorti fin 2017.
Sur scène, cette musicienne inspirée promène le public comme dans un film imaginaire, avec des mélodies qui viennent de l’intérieur, un sens du rythme particulier. Son accordéon nous raconte des histoires mélodiques, des humeurs, des paysages tandis que le carillon, les cloches, le tom-bass ou les cymbales prennent tour-à-tour la parole, apportant leur couleur singulière.

 

✭ Fureurs de Zmei, Merveilles de Zâne

✭ Le Cerf d’Or


 

✭ Jean Denux

Contrebassiste diplômé (Prix de contrebasse, mention B), bassiste, tromboniste, Jean Denux est un interprète et improvisateur polyvalent. Il a approfondi l’étude du jazz et de la salsa pendant un an au JAM, Ecole de Jazz de Montpellier. Il est professeur de basse, de contrebasse et de formation musicale à l’école de musique de Céret (Pyrénées Orientales).
Depuis 1993, Jean est contrebassiste dans la coble Les Casenoves (ensemble de sardanes – musique traditionnelle catalane) ainsi que son orchestre. Il se produit parallèlement dans des formations de jazz (Bird’s Seed Trio, Soley Jazz Quartet), funk (GAS, Groove Addiction Syndrome), musique du monde (El Puente Trio, musique latino-américaine ; Blue Zacusca, musique métissée et des Balkans), blues, chanson française et catalane. Enfin, Jean a joué dans plusieurs formation de rock n’roll / rockabilly, en particulier Indigo, ancien groupe du chanteur Cali, ou Les Gracelanders (plusieurs passages en télévision).
Entre 2000 et 2007, il a accompagné des solistes de renommée internationale dans l’orchestre de 3e cycle du CNR de Perpignan dirigé par Daniel Tosi (Wilhelmenia Fernandez, Cédric Tiberghien, Pierre Amoyal, Marc Coppey, Gary Hoffmann, Burçu Uyar…). Il a plus récemment participé à des tournées en France et en Europe, avec la formation Nico Backton and the Wizzard of blues et avec le spectacle Las Vegas Show.
Participation à l’enregistrement de plusieurs albums d’auteurs compositeurs interprètes tels que Cali, Nico Backton and the Wizzard of blues, Simon de Céret, Patrick Ramone, également du compositeur Pascal Comelade et des Cobles Les Casenoves et Cobla de un dia.